Utilisation de maillage pour tracer des objets 3D

Aide LabVIEW 2014

Date d'édition : June 2014

Numéro de référence : 371361L-0114

»Afficher les infos sur le produit
Télécharger l'aide (Windows uniquement)

Les objets qui apparaissent dans une scène 3D sont des représentations graphiques d'objets physiques. Un objet 3D est un ensemble de pics qui existent dans un espace 3D et des connexions, effectuées ou non, entre ces pics. Les VIs de la palette Géométries, comme Créer une boîte et Créer une sphère, définissent pour vous la représentation d'objets géométriques simples. Si vous voulez créer un objet à géométrie plus complexe ou définir des valeurs spécifiques pour les pics, les normales, les indices, les couleurs et le mappage de texture qui définissent l'apparence d'un objet 3D, vous pouvez configurer un maillage.

Remarque  L'utilisation de maillage est une technique avancée de conception de graphiques 3D. Les utilisateurs ayant de l'expérience en conception graphique 3D auront plus de facilité à utiliser cette fonctionnalité.

Un maillage est un ensemble d'attributs qui, combinés d'une certaine façon, créent une surface en 3D. Les attributs d'un maillage incluent les pics, les normales, les couleurs, les coordonnées de texture et les points, les lignes, les triangles ou les polygones qui définissent ou connectent les pics. Lorsque vous définissez un maillage, vous définissez des tableaux de valeurs qui représentent les pics, les normales, les couleurs et les coordonnées de texture du maillage. Vous définissez aussi un tableau d'indices qui détermine où appliquer les valeurs de chaque tableau dans le maillage. Pour finir, vous définissez les modes de liaison pour les valeurs de chaque tableau. Pour comprendre les maillages, les termes suivants doivent vous être familiers :

  • Pic — Un point dans l'espace 3D qui crée un angle dans le maillage. Des coordonnées x, y et z définissent chaque pic.
  • Primitive — Une face visible indépendante d'un maillage. Par exemple, si un maillage se compose de trois triangles séparés, chaque triangle est une primitive du maillage. Les primitives peuvent être des points, des lignes, des triangles, des quadrilatères et d'autres polygones.
  • Normale — Un vecteur qui pointe dans une direction perpendiculaire à la surface du maillage. Vous pouvez définir une normale pour chaque pic ou polygone d'un maillage. Les normales d'un maillage définissent l'orientation de la surface du maillage par rapport aux sources de lumière.

Dans LabVIEW, vous pouvez utiliser le VI Créer un maillage pour créer une référence à un nouveau maillage. Vous pouvez alors utiliser les propriétés et les méthodes de MaillageScène pour configurer le maillage par programmation. La section suivante fournit des informations supplémentaires sur les attributs d'un maillage.

Mode de dessin

Le mode de dessin que vous sélectionnez pour un maillage spécifie comment vous voulez tracer ou connecter les pics du maillage. Vous pouvez sélectionner les modes de dessin suivants :

Points

Trace un point sur chaque pic. Ce mode ne connecte pas les différents pics, mais les points apparaissent dans un espace 3D.

Lignes

Trace des segments de droite non contigus entre des paires de pics. Par exemple, LabVIEW trace un maillage à quatre pics avec deux lignes : V0V1 et V2V3. Si le nombre total de pics est impair, LabVIEW ignore le dernier pic.

Lignes contiguës

Trace des segments de ligne contigus entre les pics, en commençant à V0 et en finissant à Vn – 1, n étant le nombre total de pics. Ce mode connecte tous les pics mais ne crée pas un polygone fermé.

Boucle de lignes

Trace des segments de droite contigus entre les pics, en commençant et en finissant à V0. Ce mode crée un polygone fermé mais ne remplit pas l'espace renfermé par les segments de droite.

Triangles

Trace une série de triangles non contigus qui connectent les pics en groupes de trois et remplit l'espace renfermé par chaque triangle. Par exemple, LabVIEW trace un maillage à six pics avec deux triangles : V0V1V2 et V3V4V5. Ce mode ne connecte pas les triangles les uns aux autres. Si le nombre total de pics n'est pas un multiple entier de 3, LabVIEW ignore le dernier ou les deux derniers pics.

Bande de triangles

Trace une série de triangles pleins contigus. LabVIEW connecte les pics de sorte que l'orientation des triangles forme une bande pleine et crée une partie de la surface de l'objet. Par exemple, le premier triangle connecte les pics V0V1V2, le deuxième triangle connecte les pics V2V1V3, le troisième triangle connecte les pics V2V3V4, et ainsi de suite.

Éventail de triangles

Trace une série de triangles pleins contigus. Le premier pic de chaque triangle est le même et LabVIEW incrémente les deuxième et troisième pics de 1 pour chaque triangle suivant. Par conséquent, les triangles créent un éventail autour du point central de V0. Par exemple, le premier triangle connecte V0V1V2, le deuxième triangle connecte V0V2V3, et ainsi de suite.

Quadrilatères

Trace une série de quadrilatères non contigus qui connectent les pics en groupes de quatre et remplit l'espace renfermé par chaque quadrilatère. Par exemple, LabVIEW trace un maillage à huit pics avec deux quadrilatères : V0V1V2V3 et V4V5V6V7. Si le nombre total de pics n'est pas un multiple entier de 4, LabVIEW ignore le dernier, les deux derniers, ou les trois derniers pics.

Bande de quadrilatères

Trace une série de quadrilatères contigus et remplit l'espace renfermé par chaque quadrilatère. Par exemple, LabVIEW trace un maillage à huit pics avec trois quadrilatères : V0V1V3V2, V2V3V5V4 et V4V5V7V6. Si le nombre total de pics est impair, LabVIEW ignore le dernier pic.

Polygone

Trace un polygone unique plein qui connecte tous les pics, en commençant à V0 et en finissant à Vn – 1, n étant le nombre total de pics. Le nombre total de pics doit être au moins 3 ; sinon, LabVIEW ne trace rien. De plus, le polygone ne peut pas s'intersecter.

Tableau des pics

Le tableau de pics d'un maillage définit l'emplacement de chaque pic dans le maillage. Chaque élément du tableau représente un pic du maillage. LabVIEW indexe le tableau selon les valeurs que vous spécifiez dans le tableau Indices. Le tableau de pics est un tableau de clusters, chaque cluster contenant les valeurs x, y et z qui définissent la position d'un pic dans l'espace 3D.

Indices

Indices est un tableau d'entiers qui définissent comment LabVIEW indexe les différents tableaux qui créent le maillage. Par exemple, si l'élément à la position 3 du tableau d'indices est 0, les éléments à la position 3 du tableau de couleurs, du tableau de pics, du tableau de normales et du tableau de textures sont tous indexés à 0. Utilisez le tableau d'indices pour changer l'apparence du maillage en changeant l'indexation des éléments des quatre tableaux sans changer individuellement l'ordre des éléments dans ces tableaux.

Mode de liaison des couleurs

Le mode de liaison des couleurs que vous sélectionnez pour un maillage détermine comment LabVIEW lie les éléments du tableau de couleurs au maillage. Vous pouvez sélectionner les modes de liaison des couleurs suivants :

  • Ensemble — Lie la couleur correspondant au premier indice du tableau de couleurs à toutes les primitives du maillage.
  • Par primitive — Des couleurs différentes sont liées à chaque primitive du maillage. Le mode de traçage du maillage définit les primitives. Par exemple, cette méthode lie la couleur au premier indice du tableau de couleurs à la première primitive définie dans le maillage et ainsi de suite.
  • Par pic — Lie les couleurs du tableau de couleurs aux pics du maillage selon les indices que vous définissez. Si vous sélectionnez un mode de dessin qui effectue le rendu d'un ou plusieurs polygones pleins, la couleur d'un pic se fond avec celle du pic suivant lorsque vous vous déplacez entre les deux.
  • Liaison désactivée — Aucune couleur n'est liée au maillage. LabVIEW ignore le tableau de couleurs.

Tableau de couleurs

Le tableau de couleurs d'un maillage définit les valeurs des couleurs RGBA à appliquer à chaque indice du tableau d'indices. Le mode de liaison des couleurs que vous spécifiez détermine comment LabVIEW applique les couleurs de ce tableau. Le tableau de couleurs est un tableau de clusters, chaque cluster contenant les valeurs rouge, vert, bleu et alpha qui définissent une couleur.

Mode de liaison des normales

Le mode de liaison des normales que vous sélectionnez détermine comment LabVIEW lie les éléments du tableau de normales au maillage. Le mode de liaison des normales détermine comment la lumière est réfléchie par la surface du maillage. Vous pouvez sélectionner les modes de liaison des normales suivants :

  • Overall — Lie la normale correspondant au premier indice du tableau de normales à toutes les primitives du maillage.
  • Per Primitive — Des normales différentes sont liées à chaque primitive du maillage. Le Mode de traçage du maillage définit les primitives. Par exemple, cette méthode lie la normale au premier indice du tableau de normales à la première primitive définie dans le maillage et ainsi de suite.
  • Per Vertex — Lie les normales du tableau de normales aux pics du maillage selon les indices que vous définissez. Vous devez définir une normale pour chaque pic du maillage.
  • Binding Off — Désactive la liaison des normales. LabVIEW ignore le tableau des normales.

Tableau des normales

Le tableau de normales d'un maillage définit l'origine de chaque normale dans le maillage. Chaque élément du tableau représente une normale du maillage. Le mode de liaison des normales que vous spécifiez détermine comment LabVIEW applique les normales de ce tableau. Le tableau de normales est un tableau de clusters, chaque cluster contenant les valeurs x, y et z qui définissent la position d'une normale dans l'espace 3D.

Tableau de coordonnées de texture

Le tableau de coordonnées de texture d'un maillage définit comment effectuer la correspondance entre une texture et la surface du maillage. Chaque élément du tableau représente une coordonnée de texture. Vous devez définir une coordonnée de texture pour chaque pic du maillage. Le tableau de coordonnées de texture est un tableau de clusters, chaque cluster contenant les valeurs s et t qui définissent une coordonnée dans la texture. Si vous n'activez pas l'application de texture, LabVIEW ignore ce tableau. Utilisez la propriété ObjetScène:Spéciaux:Texture pour activer l'application de texture sur un objet dans une scène 3D.

Reportez-vous au VI Using Meshes.vi, dans le répertoire labview\examples\Graphics and Sound\3D Picture Control, pour voir un exemple montrant les effets du changement des attributs d'un maillage sur l'apparence du maillage.

CET ARTICLE VOUS A-T-IL ÉTÉ UTILE ?

Pas utile