Objets du diagramme

Aide LabVIEW 2014

Date d'édition : June 2014

Numéro de référence : 371361L-0114

»Afficher les infos sur le produit
Télécharger l'aide (Windows uniquement)

Les objets sur le diagramme se composent de terminaux et de nœuds. Vous pouvez construire des diagrammes en connectant les objets au moyen de fils de liaison. La couleur et le symbole de chaque terminal indiquent le type de données de la commande ou de l'indicateur correspondant. Les constantes sont des terminaux du diagramme qui fournissent des données à valeur fixe au diagramme.

Terminaux du diagramme

Les objets de la face-avant apparaissent en tant que terminaux sur le diagramme. Double-cliquez sur un terminal du diagramme pour sélectionner la commande ou l'indicateur correspondant sur la face-avant.

Les terminaux sont les ports d'entrée et de sortie qui échangent des informations entre la face-avant et le diagramme. Les valeurs des données que vous entrez sur les commandes de la face-avant entrent dans le diagramme par le biais des terminaux de commandes. Durant l'exécution, les valeurs des données en sortie s'acheminent vers les terminaux d'indicateurs, où elles quittent le diagramme, puis réintègrent la face-avant en apparaissant dans les indicateurs de celle-ci.

LabVIEW possède des terminaux de commandes et d'indicateurs, des terminaux de nœuds, des constantes et des terminaux spécialisés sur des structures. Vous utilisez les fils de liaison pour connecter les terminaux et transmettre les données vers d'autres terminaux. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur un objet du diagramme et sélectionnez Éléments visibles»Terminaux à partir du menu local pour afficher les terminaux. Cliquez avec le bouton droit sur l'objet et sélectionnez à nouveau Éléments visibles»Terminaux pour masquer les terminaux. Cet élément de menu local n'est pas disponible pour les VIs et fonctions extensibles.

Vous pouvez configurer des commandes ou des indicateurs de la face-avant pour qu'ils s'affichent sous forme d'icônes ou de terminaux de type de données sur le diagramme. Par défaut, les objets de la face-avant sont représentés par des terminaux icônes. Par exemple, un terminal icône de bouton rotatif, représenté de la façon suivante, représente un bouton rotatif sur la face-avant.

La mention DBL au bas du terminal représente un type de données numérique à virgule flottante double précision. Un terminal DBL, illustré ci-dessous, représente une commande numérique à virgule flottante double précision.

Cliquez avec le bouton droit sur un terminal et désélectionnez l'option Afficher sous la forme d'une icône dans le menu local afin d'afficher le type de données de ce terminal. Utilisez des terminaux d'icônes pour afficher sur le diagramme les types d'objets de la face-avant, en plus de leurs types de données. Utilisez les terminaux de types de données pour économiser de l'espace sur le diagramme.

Remarque  Les terminaux icônes sont plus grands que les terminaux de types de données, c'est pourquoi vous risquez de cacher accidentellement des objets du diagramme lorsque vous convertissez un terminal de type de données en terminal icône.

Les terminaux des commandes possèdent un cadre plus épais que les terminaux des indicateurs. De plus, une flèche indique si le terminal est une commande ou un indicateur. Une flèche apparaît sur la droite si le terminal est une commande et sur la gauche si le terminal est un indicateur.

Types de données des commandes et des indicateurs

Le tableau suivant présente les symboles et l'utilisation prévue des différents types de terminaux de commandes ou d'indicateurs.

La couleur et le symbole de chaque terminal indiquent le type de données de la commande ou de l'indicateur correspondant. De nombreux types de données ont un jeu de fonctions correspondant capable de manipuler les données, comme les fonctions Chaîne de la palette Chaîne, qui correspondent au type de données chaîne.

Reportez-vous aux types de données numériques pour obtenir des informations complémentaires sur l'utilisation des types de données numériques.

Commande Indicateur Type de données Utilisation Valeurs par défaut
Nombre à virgule flottante, simple précision Permet d'économiser l'espace mémoire et ne dépasse pas les limites de la gamme des nombres. 0.0
Nombre à virgule flottante, double précision Double précision est le format par défaut des objets numériques. 0.0
Nombre à virgule flottante, précision étendue S'utilise différemment en fonction de la plate-forme. Utiliser uniquement en cas de nécessité. 0.0
Nombre complexe à virgule flottante, simple précision Identique à un nombre à virgule flottante simple précision pour chaque partie (réelle et imaginaire). 0,0 + 0,0i
Nombre complexe à virgule flottante, double précision Identique à un nombre à virgule flottante double précision pour chaque partie (réelle et imaginaire). 0,0 + 0,0i
Nombre complexe à virgule flottante, précision étendue Identique à un nombre à virgule flottante à précision étendue pour chaque partie (réelle et imaginaire). 0,0 + 0,0i

Nombre à virgule fixe Stocke les valeurs qui se trouvent dans une gamme spécifiée par l'utilisateur. Ce type de données est utile lorsque la gamme dynamique de représentation à virgule flottante n'est pas requise ou quand vous souhaitez économiser des ressources lorsque vous travaillez avec une cible sur laquelle l'arithmétique en virgule flottante utilise beaucoup de ressources FPGA, comme une cible FPGA. 0.0
Nombre entier signé 8 bits Représente des nombres entiers qui peuvent être positifs ou négatifs. 0
Nombre entier signé 16 bits Idem 0
Nombre entier 32 bits signé Idem 0
Nombre entier signé 64 bits Idem 0
Nombre entier non signé 8 bits Représente uniquement des entiers non négatifs et possède une une gamme de nombres positifs plus importante que les entiers signés, car le nombre de bits est identique pour les deux représentations. 0
Nombre entier non signé 16 bits Idem 0
Nombre entier 32 bits non signé Idem 0
Nombre entier 64 bits non signé Idem 0
Horodatage <64.64> bits Enregistre le temps absolu avec une grande précision. 00:00:00.000 1/1/1904 (Temps universel)
Type énumération Présente aux utilisateurs une liste d'objets parmi lesquels ils peuvent choisir.
Booléen Stocke des valeurs booléennes (VRAI/FAUX). FAUX
Chaîne Fournit un format de données et d'informations indépendant de la plate-forme, qui sert entre autres à créer de simples messages texte et à faire passer ou à stocker des données numériques. chaîne vide




Tableau Renferme le type de données de ses éléments entre crochets droits et prend la couleur de ce type de données. Au fur et à mesure que vous ajoutez des dimensions au tableau, les crochets s'épaississent.

Matrice d'éléments complexes. Le modèle de fil de liaison n'est pas le même que celui d'un tableau du même type de données.

Matrice d'éléments réels. Le modèle de fil de liaison n'est pas le même que celui d'un tableau du même type de données.












Cluster Contient plusieurs types de données. Les données de type cluster apparaissent en marron si tous les éléments du cluster sont du type numérique, et en rose si certains des éléments ne sont pas de type numérique. Les clusters de code d'erreur apparaissent en jaune foncé, alors que les clusters de classe LabVIEW sont rouge foncé par défaut ou vert émeraude pour les VIs de Génération de rapport.
Chemin Stocke l'emplacement d'un fichier ou d'un répertoire à l'aide de la syntaxe standard sur la plate-forme que vous utilisez. chemin vide
Dynamique (VIs Express) Inclut les données associées à un signal et les attributs qui fournissent des informations sur le signal, comme le nom du signal ou l'heure et la date auxquelles les données ont été acquises.
Waveform Contient les données, le temps de départ et le t d'une waveform.
Waveform numérique Contient le temps de départ, x, les données numériques et tous les attributs que peut avoir une waveform numérique.
Numérique Contient les données associées aux signaux numériques.
Numéro de référence (refnum) Identificateur exclusif d'un objet, comme un fichier, un périphérique ou une connexion réseau.
Variant Contient le nom de la commande ou de l'indicateur, le type des données et les données elles-mêmes.
Nom d'E/S Transmet les ressources que vous configurez aux VIs d'E/S pour communiquer avec un instrument ou un périphérique de mesure.
Image Comprend un ensemble d'instructions concernant le tracé pour l'affichage d'images contenant des lignes, des cercles, du texte et d'autres types d'objets graphiques.

Sélectionnez des types de données simples et cohérents pour optimiser l'utilisation de la mémoire.

Valeurs numériques symboliques pour les données en virgule fixe

Des données non définies ou inattendues invalident toutes les opérations ultérieures. Les opérations à virgule flottante renvoient les deux valeurs symboliques suivantes qui indiquent des calculs erronés ou des résultats incohérents :

  • NaN (pas un nombre) représente la valeur à virgule flottante produite par des opérations non valides, telles que le calcul de la racine carrée d'un nombre négatif.
  • Inf (infini) représente une valeur à virgule flottante qui se situe hors de la gamme pour ce type de données. Par exemple, la division de 1 par zéro produit Inf. LabVIEW peut renvoyer +Inf ou –Inf.

LabVIEW ne vérifie pas les conditions de dépassement de la capacité ou de dépassement négatif de la capacité au niveau des entiers.

Pour les nombres à virgule flottante, le dépassement de la capacité, qu'il soit positif ou négatif, est conforme à IEEE 754, Convention pour l'arithmétique en virgule flottante.

Les opérations à virgule flottante propagent NaN et Inf de manière fiable. Cependant, les entiers et les nombres à virgule fixe ne supportent pas les valeurs numériques symboliques. Lorsque vous convertissez explicitement ou implicitement +Inf en entier ou en nombre à virgule fixe, la valeur devient la plus grande valeur pour ce type de données. Par exemple, la conversion de +Inf en entier signé 16 bits produit la valeur 32767, soit la plus grande valeur possible pour un entier signé 16 bits. LabVIEW convertit –Inf dans la plus petite valeur de ce type de données.

Lorsque vous convertissez explicitement ou implicitement NaN en entier ou en valeur à virgule fixe, la valeur devient la plus grande valeur pour ce type de données.

Avant de convertir des données en types de données entiers ou à virgule fixe, utilisez l'outil Sonde pour vérifier la validité des valeurs à virgules flottantes intermédiaires. Vérifiez les NaN par programmation en câblant la fonction de comparaison Pas un nombre/chemin/refnum ? aux valeurs susceptibles de ne pas être valides. Vous pouvez aussi utiliser la fonction Dans la gamme ? pour que les valeurs restent dans une gamme que vous spécifiez.

Remarque   (Module FPGA) Le modèle de bits des sorties NaN dans FPGA peut être différent de celui des sorties sur un ordinateur de développement.

Constantes

Les constantes sont des terminaux du diagramme qui fournissent des données à valeur fixe au diagramme. Les constantes universelles sont des constantes à valeur fixe, comme pi (π) ou l'infini (∞). Les constantes définies par l'utilisateur sont des constantes que vous définissez et éditez avant l'exécution d'un VI.

Étiquetez une constante en faisant un clic droit dessus et en sélectionnant Éléments visibles»Étiquette dans le menu local. Les constantes universelles possèdent des étiquettes prédéterminées que vous pouvez éditer en utilisant l'outil Texte.

La plupart des constantes se trouvent en haut ou en bas de leurs palettes.

Constantes universelles

Utilisez les constantes universelles pour les calculs mathématiques et le formatage des chaînes ou des chemins. LabVIEW inclut les types de constantes universelles suivants :

  • Constantes numériques universelles — Ensemble de valeurs physiques et mathématiques de haute précision couramment utilisées, telles que la base du logarithme népérien (e) et la vitesse de la lumière. Les constantes numériques universelles sont situées sur la palette Constantes mathématiques et scientifiques.
  • Constantes chaînes universelles — Ensemble de caractères de chaîne non affichables couramment utilisés, tels que le retour à la ligne et le retour chariot. Les constantes chaînes universelles se trouvent sur la palette Chaîne.
  • Constantes de fichiers universelles — Ensemble de valeurs de chemins de fichier couramment utilisées, telles que Pas un chemin, Pas un refnum et Répertoire par défaut. Les constantes de fichiers universelles se trouvent sur la palette Constantes de fichiers.

Constantes définies par l'utilisateur

La palette Fonctions comprend des constantes classées selon les types suivants : booléen, numérique, menu déroulant, énumération, boîte de couleur, chaîne, tableau et chemin.

Créez une constante définie par l'utilisateur en cliquant avec le bouton droit de la souris sur un terminal d'entrée d'un VI ou d'une fonction et en sélectionnant Créer»Constante dans le menu local.

Vous ne pouvez pas modifier la valeur des constantes définies par l'utilisateur quand le VI est en cours d'exécution.

Vous pouvez aussi créer une constante en faisant glisser une commande de la face-avant dans le diagramme. LabVIEW crée une constante qui contient la valeur de la commande de face-avant au moment où vous la faite glisser sur le diagramme. La commande de la face-avant reste sur la face-avant. Changer la valeur de la commande n'affecte pas la valeur de la constante et vice versa.

Utilisez l'outil Doigt ou l'outil Texte pour cliquer sur la constante et modifier sa valeur. Si la sélection automatique d'outil est activée, double-cliquez sur la constante pour basculer vers l'outil Texte et éditer la valeur.

Réduction des constantes

LabVIEW utilise la réduction des constantes pour optimiser les performances des VIs. Grâce à la réduction des constantes, LabVIEW calcule les valeurs des constantes à la première exécution du VI, au lieu de les calculer à chaque exécution..

Remarque  Si vous activez la mise au point, LabVIEW n'utilise pas la réduction des constantes des structures.

Vous pouvez afficher les hachures de la réduction des constantes sur le diagramme en sélectionnant Outils»Options, puis Diagramme dans la liste de Catégorie, et en cochant les cases de Afficher la réduction des constantes des fils de liaison et Afficher la réduction des constantes des structures. Lorsque vous sélectionnez l'option Afficher la réduction des constantes des fils de liaison, des hachures apparaissent sur les fils de liaison connectés aux constantes pour lesquelles la réduction des constantes est activée. Lorsque vous sélectionnez l'option Afficher la réduction des constantes des structures, des hachures grises apparaissent dans les structures qui sont câblées à des constantes. Il se peut que les hachures n'apparaissent pas tant que le VI ne s'exécute pas ou n'est pas enregistré. Les hachures n'apparaissent pas quand vous éditez le VI.

Remarque   (Module FPGA) Le module LabVIEW FPGA effectue toutes les réductions de constantes à la compilation plutôt que d'exécuter le VI pour calculer les valeurs des constantes. Les options Afficher la réduction des constantes des fils de liaison et Afficher la réduction des constantes des structures n'ont aucun effet sur les VIs FPGA.

Nœuds du diagramme

Les nœuds sont des objets du diagramme qui comportent des entrées et/ou des sorties et qui réalisent des opérations pendant l'exécution du VI. Ils sont analogues aux déclarations, opérateurs, fonctions et sous-programmes écrits dans les langages de programmation textuels. LabVIEW inclut les types de nœuds suivants :

  • Fonctions — Éléments d'exécution intégrés, comparables à un opérateur, une fonction ou une déclaration.
  • Sous-VIs — VIs utilisés dans le diagramme d'un autre VI, comparables à des sous-programmes.
  • VIs Express — Sous-VIs conçus pour aider l'utilisateur à réaliser des tâches de mesure courantes. Vous configurez un VI Express au moyen de sa boîte de dialogue de configuration.
  • Structures — Éléments de contrôle de l'exécution, comme les boucles For et While, les structures Condition, les structures Séquence empilée et Séquence déroulée, les structures cadencées et les structures Événement.
  • Boîtes de calcul et nœuds d'expression — Les boîtes de calcul sont des structures qui peuvent être redimensionnées pour entrer directement des équations dans un diagramme. Les nœuds d'expression sont des structures qui permettent de calculer des expressions qui contiennent une seule variable.
  • Nœuds de propriété et de méthode — Les nœuds de propriété sont des structures qui servent à définir ou à rechercher les propriétés d'une classe. Les nœuds de méthode sont des structures qui permettent d'exécuter les méthodes d'une classe.
  • Nœuds Appeler par référence — Structures servant à appeler un VI chargé de manière dynamique.
  • Nœuds d'appel de fonction d'une DLL — Structures servant à appeler la plupart des bibliothèques partagées standard ou DLL.

VIs et fonctions polymorphes

Les VIs et les fonctions polymorphes peuvent s'adapter pour recevoir en entrée des données de types différents. La majorité des structures LabVIEW sont polymorphes, comme le sont certains VIs et fonctions.

Les fonctions peuvent avoir plusieurs niveaux de polymorphisme : aucune, certaines ou toutes leurs entrées peuvent être polymorphes. Certaines entrées de fonctions acceptent des valeurs numériques ou booléennes. Certaines acceptent des valeurs numériques ou des chaînes. Certaines acceptent non seulement des valeurs numériques scalaires mais aussi des tableaux de valeurs numériques, des clusters de valeurs numériques, des tableaux de clusters de valeurs numériques, et ainsi de suite. Certaines acceptent uniquement des tableaux à une seule dimension, même si les éléments de tableau peuvent être de n'importe quel type. Certaines fonctions acceptent tous les types de données y compris les valeurs numériques complexes.

CET ARTICLE VOUS A-T-IL ÉTÉ UTILE ?

Pas utile