Sélection d'une méthode de lecture et d'écriture de variables partagées

Aide LabVIEW 2014

Date d'édition : June 2014

Numéro de référence : 371361L-0114

»Afficher les infos sur le produit
Télécharger l'aide (Windows uniquement)

Lorsque vous choisissez une méthode pour lire ou écrire des variables partagées, vous devez tenir compte de plusieurs facteurs, y compris les facteurs suivants :

  • Vitesse de mise à jour
  • Complexité de la programmation
  • Extensibilité

Le tableau suivant décrit des cas d'utilisation, les avantages et les inconvénients des méthodes que vous pouvez utiliser pour lire et écrire des variables partagées sur un réseau.

Remarque  Après avoir programmé vos applications pour lire et écrire des variables partagées avec une ou plusieurs des fonctionnalités suivantes, vous devez déployer les variables partagées pour qu'elles soient disponibles sur le réseau.
Méthode de lecture et d'écriture de variables partagées Usages recommandés Avantages Inconvénients
Par programmation avec les fonctions de la palette Variable partagée Lecture et écriture d'un grand nombre de variables partagées. Par exemple, si vous devez lire 50 variables partagées de type de données double précision dans une bibliothèque de projet spécifique, la lecture par programmation de ces variables partagées représente la méthode la plus efficace.
  • Une fonction Variable partagée peut accéder à plusieurs variables partagées. Les autres méthodes ne peuvent lire et écrire qu'une variable partagée à la fois.
  • Extensible. Si vous ajoutez 50 variables partagées à un projet, vous n'avez pas besoin de mettre votre diagramme à jour pour lire et écrire chacune d'elles.
  • Donne accès aux variables d'E/S.
Requiert plus de programmation que les autres méthodes car vous devez programmer votre application pour qu'elle lise et écrive les variables partagées qui correspondent à certains critères.
Avec des nœuds Variable partagée
  • Lecture et écriture d'un petit nombre de variables partagées. Par exemple, si vous devez mettre à jour les valeurs de 10 variables partagées, vous pouvez utiliser des nœuds Variable partagée.
  • Lecture et écriture de données plus rapides dans une application à interface homme machine (IHM). Par exemple, si vous devez afficher la toute dernière valeur d'un capteur de température une fois par seconde, utilisez un nœud Variable partagée.
  • Donne accès aux variables d'E/S.
  • Programmation facile. Pour ajouter un nœud Variable partagée à votre application, faite glisser une variable partagée de la fenêtre de l'Explorateur de projet jusqu'au diagramme de votre application.
  • LabVIEW étiquette chaque nœud Variable partagée avec le nom de la variable partagée correspondante.
  • Chaque nœud Variable partagée ne peut accéder qu'à une seule variable partagée.
  • Non extensible. Vous devez ajouter un nœud Variable partagée au diagramme à chaque fois que vous voulez lire ou écrire une nouvelle variable partagée.
Avec des commandes et indicateurs Lecture et écriture des données basse vitesse dans une application IHM. Par exemple, si vous devez afficher la toute dernière valeur d'un capteur de température toutes les quelques secondes, lisez les variables partagées avec un indicateur. Programmation facile. Pour lire ou écrire une variable partagée avec une commande ou un indicateur, faites glisser une variable partagée de la fenêtre de l'Explorateur de projet jusqu'à la face-avant de votre application.
  • Ignore le flux de données. Par conséquent, les opérations que vous pouvez effectuer avec les données lues et écrites sont limitées.
  • N'indique pas quelles commandes et quels indicateurs accèdent à quelles variables partagées.
  • Vitesse de traitement plus lente qu'avec des nœuds Variable partagée.
  • Ne donne pas accès aux variables d'E/S.
Avec des sources de données existantes Utilisation de fonctionnalités de variable partagée pour une source de données qui ne les supporte pas. Par exemple, les cibles temps réel ne supportent pas les propriétés d'enregistrement et d'alarme du module DSC. Par conséquent, si vous avez besoin de définir des propriétés d'enregistrement et d'alarme de module DSC pour une variable partagée sur une cible temps réel, vous pourriez créer une nouvelle variable partagée sur votre ordinateur de développement, écrire dans cette variable partagée avec celle de la cible CompactRIO et configurer la variable partagée de l'ordinateur de développement pour l'enregistrement et les alarmes.
  • Donne accès aux variables d'E/S.
  • Ajoute des options de configuration aux variables partagées.
Si vous n'avez pas besoin d'utiliser des fonctionnalités de variable partagée pour une source de données ou si la source de données supporte les fonctionnalités nécessaires, cette méthode n'est pas efficace car vous pouvez lire et écrire directement à la source de données.
Avec les fonctions DataSocket Lecture et écriture de variables partagées à partir d'ordinateurs Mac et Linux. Les fonctions DataSocket sont les seuls outils de programmation qui vous permettent de lire et d'écrire des variables partagées à partir d'ordinateurs Mac et Linux.
  • Vitesse de traitement moindre que pour les autres méthodes de lecture et d'écriture de variables partagées.
  • Ne donne pas accès aux variables d'E/S.
Avec le service Web de variables Lecture et écriture de variables partagées à partir de plate-formes Web qui supportent l'HTTP.
  • Le service Web de variables est le seul outil de programmation que vous pouvez utiliser pour lire et écrire des variables partagées à partir de plates-formes Web qui supportent l'HTTP.
  • Donne accès aux variables d'E/S.
Si vous n'avez pas besoin d'utiliser des fonctionnalités de variable partagée pour des plates-formes Web qui supportent l'HTTP, cette méthode n'est pas efficace et nécessite plus de programmation que les autres méthodes.

Page d'accueil sur les Méthodes de communication de données

CET ARTICLE VOUS A-T-IL ÉTÉ UTILE ?

Pas utile