Multiton élémentaire (VI)

Aide LabVIEW 2014

Date d'édition : June 2014

Numéro de référence : 371361L-0114

»Afficher les infos sur le produit
Télécharger l'aide (Windows uniquement)

Palette propriétaire : VIs de génération de waveforms

Requiert : Système de développement complet

Génère une waveform égale à la somme des tons sinusoïdaux de périodes entières.

Détails  

amplitude représente la valeur à laquelle la somme de tous les tons a été mise à l'échelle et est aussi la valeur absolue la plus grande que la waveform contient. La valeur par défaut est –1. amplitude est utile lorsque vous écrivez la waveform sur une voie de sortie analogique. Si la valeur maximale de sortie possible du matériel est de 5 volts, configurez l'amplitude à 5. Si amplitude 0, la mise à l'échelle n'est pas appliquée.
réinitialisation du signal, si VRAI, réinitialise la phase à la valeur de la commande phase et remet l'horodatage à zéro. La valeur par défaut est FAUX.
nb de tons correspond au nombre de tons présents dans la waveform en sortie.
fréquence de départ est la plus basse fréquence de ton générée. Cette valeur doit être un multiple entier de /nb d'éch. La valeur par défaut est 10.
Une valeur de départ > 0 est utilisée pour redémarrer le générateur d'échantillons de bruit. valeur de départ est ignoré si relation de phase est défini sur linear.
delta de fréquence correspond à l'amplitude de l'intervalle entre des fréquences de tons adjacentes. delta de fréquence doit être un multiple entier de /nb d'éch.. Si fréquence de départ est 100 Hz, delta de fréquence est 10 et nb de tons est trois, les fréquences de tons générées sont de 100 Hz, 110 Hz et 120 Hz.
entrée d'erreur décrit les erreurs survenues avant l'exécution de ce nœud. Cette entrée fournit la fonctionnalité entrée d'erreur standard.
infos sur l'éch. contient des informations sur l'échantillonnage.
représente la fréquence d'échantillonnage en échantillons par seconde. La valeur par défaut est 1000.
nb d'éch. représente le nombre d'échantillons de la waveform. La valeur par défaut est 1000.
Si fréquences contraintes ? est VRAI, les fréquences de tons spécifiées seront contraintes au multiple de Fé/N le plus proche.
relation de phase correspond à la distribution des phases des tons sinusoïdaux. Cette distribution de phases a un effet sur le rapport Pic/Moyenne quadratique de l'ensemble de la waveform.

0aléatoire — Chaque phase est choisie de manière aléatoire entre 0 et 360 degrés.
1différence linéaire — La différence de phase entre des tons de fréquence adjacents varie de manière linéaire de 0 à 360 degrés. Ceci offre le meilleur rapport Pic/Moyenne quadratique, mais peut provoquer l'apparition de composantes périodiques dans la période de l'ensemble de la waveform.
2phase linéaire — La phase varie de façon linéaire de 0 à 360 degrés.
signal en sortie représente la waveform générée.
facteur de crête représente le rapport entre la tension de crête et la tension quadratique (RMS) du signal en sortie.
fréquences de ton réelles sont les fréquences de ton générées après avoir pris en compte la coercition (si fréquences contraintes ? est VRAI) et le critère de Nyquist.
sortie d'erreur contient des informations sur l'erreur. Cette sortie fournit la fonctionnalité sortie d'erreur standard.

Détails sur Multiton élémentaire

La représentation dans le domaine fréquentiel de cette waveform est une séquence d'impulsions aux fréquences de ton spécifiées et vaut zéro à toutes les autres fréquences. Les tons sinusoïdaux sont générés à l'aide des informations sur la fréquence et les échantillons. Les phases des tons sont aléatoires et tous les tons ont la même amplitude. Ce tableau brut est ensuite mis à l'échelle de sorte que la valeur absolue la plus importante soit égale au paramètre amplitude. En dernière étape, la waveform est assemblée. L'élément X0 de la waveform est toujours défini à la valeur 0 et l'élément DeltaX à la valeur 1/.

CET ARTICLE VOUS A-T-IL ÉTÉ UTILE ?

Pas utile